P R E S S E P R E S S




Le quotidien #2 (28 janvier 2007)



- Article sur la carte blanche à Autour de Minuit paru dans la revue du Festival du Court Métrage de Clermont Ferrand, écrit par Stéphane du Mesnildot. Cet extrait est consacré au film Chrysalide -


Chrysalide (Iki) de Yann Bertrand et Damien Serban est la première partie d'une œuvre en trois chapitres prenant comme objet la danse Butô. Créée à la fin des années 50 par Tatsumi Hijikata et Kazuo Ohno, la Butô ou "danse du corps obscur" s'est construite en réaction contre Hiroshima. Ces figures nues, le crâne rasé et comme couvertes de cendres, sont désormais aussi célèbres que celles du Kabuki et du Nô. Les deux cinéastes soumettent le danseur à des mutations numériques : son corps se froisse comme de la tôle ou se hérisse de pointes. L'idée d'hybridation, de passerelle entre les arts prend ici tout son sens. Il est en outre émouvant de voir cette danse entrer dans le 3e millénaire en conservant sa puissance d'avant garde.
- Review about the carte blanche to Autour de Minuit in the Festival du Court Métrage de Clermont Ferrand's magazine, written by Stéphane du Mesnildot. This extract is about the film Chrysalide -
(english translation)

Chrysalide (Iki) by Yann Bertrand and Damien Serban is the first part of a work in three chapters taking as object the dance Butoh. Created at the end of the 50s by Tatsumi Hijikata and Kazuo Ohno, Butoh or "dance of the dark body" was built in reaction against Hiroshima. Its naked figures, head shaven and covered with ashes, are now as famous as the ones of Kabuki and Nô. The two filmmakers give the dancer digital mutations : its body crumples like sheet-iron or bristles up with spikes. The idea of hybridization, of bridge between arts takes here its full meaning. It is also moving to see this dance entering the 3rd millenium while keeping its avant-garde power.


Retour Back



Copyright © 2000-2016 Damien Serban - All Rights Reserved