Biographie


Damien Serban est né Paris en 1982.

Diplômé de l'Institut Supérieur des Arts Appliqués de Paris en 2003 (avec les félicitations du jury), il y réalise les courts métrages Epines (animation 3D) et Le Cosmos dans une Assiette de Pâtes (techniques mixtes), avec Yann Bertrand, et Chut.... (animation 3D).

Après ses études il commence à mettre en pratique la recherche d'une animation 3D "brute" laissant apparaître le polygone, les architectures, et même les erreurs provoquées par le logiciel ; aboutissant à son premier projet indépendant, Chrysalide (2005 - réalisé avec Y. Bertrand). Ce film, distribué par Autour de Minuit, est projeté lors de nombreux festivals internationaux et exposé en 2010 au Musée des Beaux-Arts de Lille dans le cadre de l'exposition "e-motion graphique" (exposition mêlant dessins du XVIème au XXème siècle et films d'animation contemporains).

Il continue d'explorer les failles des logiciels afin de mieux servir une expression sensorielle propre à la création numérique, plusieurs courts métrages et essais naissent de ces recherches.

En 2008 il achève Silken avec Y. Bertrand, ce film est produit par Autour de Minuit et reçoit le soutien d'Arte, du CNC et d'Arcadi. Court métrage tourné en HD puis torturé numériquement, Silken explore le ressenti d'un homme resté dans le ventre de sa mère. Il est projeté internationalement, reçoit le "Prix Spécial du Festival Prisdecourts" à Paris et est diffusé plusieurs fois sur Arte.

Suite à cette collaboration, Arte (en partenariat avec le Pocket Film Festival et le Forum des Images) propose à Yann et Damien de réaliser un film entièrement sur téléphone portable. Asomnie (2009), plus narratif, plus cinématographique, confronte l'image basse définition du téléphone à des plans très précis et des effets spéciaux poussés, créant un film hybride entre narration et abstraction. Il parcoure également de nombreux festivals et obtient une mention spéciale du jury à la "Semana Experimental de Madrid".

En 2013, il travaille pour le spectacle vivant, en concevant des images réagissant en temps réel avec les mouvements de danseurs, leur enveloppe charnelle devenant un élément de projection augmentée. La pièce Sens Fiction est soutenu par le CCN de Créteil et la MPAA, et le projet Introscope obtient une résidence de création à la Gaïté Lyrique, où il y sera montré lors du TedX Paris de novembre 2013.

Il entame aujourd'hui de nouveaux projets avec "toujours cette même envie d'un cinéma sensoriel qui utilise les nouvelles technologies comme une palette plus que comme un outil, qui recherche ce que pourrait être la picturalité de l'image informatique".



Le portrait ci-dessus est une photographie d'Eva Colpacci.


Copyright © 2000-2016 Damien Serban - All Rights Reserved